Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


#2014projet52 : Semaine 4 : cinéma.

Toujours le projet initié par Milie, du blog « c’est quoi ce bruit »

Un thème par semaine pendant 1 an. Nous sommes plus de 200 à participer. Le but du jeu est de faire des photos. 1 par semaine et par thème.

 

Le cinéma !

Je l’avoue très honnêtement, je vais faire du recyclage.

Je ne suis pas allée au cinoche depuis des mois.

J’ai hésité à tricher, à prendre une grosse colère d’un des 4 enfants. Le genre de colère incroyable parce qu’on a beurré la tartine du mauvais côté

Parce qu’on a plié la crêpe au lieu de la rouler.(Ben oui ! Cette semaine, c’est la semaine des Crêpes roulées… Fallait se renseigner un peu !)

Qu’on a sorti la culotte Hello Kitty rose avec des rayures noires, alors qu’elle voulait la noire avec des rayures roses. (Ben ouais, elle est moche la rose et noire, alors que la noire et rose, elle, elle est belle)
Que l’état a décidé que l’école était obligatoire jusqu’à 16 ans et que justement, y’a école, cette semaine. (ça me révulse qu’on veuille instruire les enfants)

Qu’on a fait des tortellinis à la place des coquillettes (c’est dégoutant, les tortellinis, alors que les coquillettes, c’est bon)

Qu’on s’est grouillé de sortir vite fait du boulot, qu’on n’a pas mangé le midi pour venir les chercher plus tôt… et que justement, ils voulaient aller à la garderie ce soir.

Qu’on demande de mettre les couverts dans le lave-vaisselle (exploiteurs d’enfants !)

Que non, on ne peut pas sortir dans la rue en maillot de bain, alors qu’il fait 4 degrés (salauds de parents psychorigides)

Qu’il faut se laver. (se laver ?????? Nan, mais, ça va pas, non ? On l’a déjà fait hier !)

 

Bref, le genre de colères qui nous met en colère parce qu’ils sont en colère…

Les genre de scènes, chouïa sur-jouées, où les larmes de crocodiles viennent s’ajouter au caractère de chameau. Des colères où le cinéma s’en va au zoo.

 

Alors, forcément, pour une fois que j’avais presque besoin d’une de ces fameuse colère : RIEN. NADA. NIB. PEAU DE ZOBI.

Charmants toute la semaine (salauds de mômes !)

 

Du coup, j’exhume une photo qui date de décembre.

Un moment doux et chaud, où n’ayant absolument pas le courage de sortir au cinoche, nous étions restés, peinard, à la maison.

Nous n’avons pas une télé très grande. Pas d’enceintes au son incroyable. Mais nous avons le sens des petits plaisirs.

Un chocolat au lait au vrai chocolat. Des plaids. La lumière tamisée. Et c’est le cinéma à la maison !

 

IMG_4645

Sinon, on rigole sur les FB : Marie Poulette et aussi 4 enfants 2 bras.





Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire