Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Acheter son enfance. 22 Juillet 2019

Hier, comme souvent par ici, nous sommes allés dans un vide-grenier.

On n’achète que des trucs pas chers. 6 cintres en bois pour 1 euros, des petites voitures un peu déglingos.

En général, on ne cherche rien de particulier, mais on n’aime pas repartir « brocouilles » comme on dit. On aime trouver un petit quelque chose.

Et surtout, on regarde, on s’arrête sur les choses drôles, belles, improbables, uniques.

Hier, je me suis esclaffée devant un lampadaire « Oooooooooh j’avais le même quand j’étais petite, avec les mêmes ampoules de couleur »

Et j’ai revu le salon, le canapé, la moquette et même la tapisserie avec des oiseaux.

J’ai revu ma mère en train de tricoter un soir de décembre (jamais, jamais, elle ne tricotait, vraiment pas son truc). J’étais re-descendue, certainement pour une Nième fois. Elle ne m’avait pas entendue arriver. Elle avait eu un air gêné et avait dit « Euh… je tricote pour le bébé d’une amie. Il va bientôt naitre »

Et j’avais trouvé ça chouette.

Le soir de Noël, ma soeur et moi avons eu un pull tricoté main pour nos poupées.

Alors, j’avais compris.

 

La cadette, qui dit souvent des choses très justes a dit : « en fait, en braderie, on rachète son enfance »

Elle a tellement raison.

Je n’ai pas acheté le lampadaire.

Mais on a acheté un très beau fauteuil pliant, comme ceux dans lesquels des milliers d’enfants ont dû laisser des phalanges. (mais il est très très beau !)

Des bols. Je n’avais pas les mêmes, mais ils sont beaux et la dame qui me les a vendus a dit : « on en a fait des pique-nique avec ces bols ! Si je ne les avais pas vendus, je les aurais remis en circulation chez moi, mais ils seront bien avec vous »

Alors, oui, on rachète des bouts d’enfance, des souvenirs qu’on n’avait pas gardés et qu’on retrouve malgré nous.

Je ne sais pas si les vide-grenier existeront encore quand mes enfants seront plus grand.

Je ne sais ce qu’ils y trouveront, ce qu’ils chercheront.

En attendant, ils fabriquent des souvenirs dont ils se rappelleront… ou pas.

 

Allez, je suis sur insta : ici !

Love sur vous et sur vos souvenirs.

 

 

 

 

 

 

 

(notre nouveau pot à compost pour la cuisine, un souvenir de rien du tout, mais il nous a plu et il a un couvercle)

 

 

 

 

 

 

 





Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire