Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Cahier du confinement. Samedi 21 mars 2020

J’avais fait la même chose il y a un mois tout pile, lorsque nous étions allés en expédition « punks à frange » à Canterbury (pour ceux qui n’avaient pas suivi, c’était « punk » parce qu’on prenait le bateau, qu’on allait rouler à gauche, c’était « à frange » parce que c’est de la mini aventure, 1h30 de bateau hyper tranquille, ensuite 20 min de voiture… et puis Canterbury, c’est pas non plus le bronx)

Sauf que… il y avait eu une tempête, on avait été coincés trois heures dans la voitures (confinement dans la voiture, en somme), que le bateau était blindé, que forcément, avec la tempête, le bateau bougeait vraiment beaucoup… Bref, au final, ça avait été marrant et on avait mis plein plein de trucs dans le cahier !

 

Celui-ci, je l’ai acheté vendredi dernier, j’avais mangé avec le dernier un midi, ça n’arrive jamais un jour d’école (le dernier…).

On l’a choisi ensemble.

Le soir même, on l’inaugurait le soir même, lors de notre « apéronavirus ».

On le remplit au gré de nos envies. On dessine, on colle des trucs… On essaie de le faire tous les jours.

On ecrit notre quotidien, mais on relate aussi les infos générales.

C’est une période particulière. On laisse notre trace à nous et pour nous !

 

Allez, love sur vous !

Je suis sur FB (marion cailleret et on n’a pas 4 bras) et sur IG aussi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire