Marie-Poulette
ça caquète au poulailler

‘Poulailler de vacances’

Anniversaire de la benjaminette, le 4 Avril 2016

Aujourd’hui, ça fait 5 ans que la benjaminette est avec nous. (merci à Cécile pour cette jolie dénomination qui lui va à ravir).

La maison est réchauffée, mais il fait un temps de Novembre, ça déprime un peu même si nous mesurons notre chance immense de pouvoir être ici.

Nous sommes allés faire un traditionnel tour au marché où nous avons croisé notre voisin Jacques, qui était passé faire un petit coucou de bonne heure (bon, vu que le petit dernier a décidé que la nuit était finie à 05h23, j’étais partie me recoucher)

Et puis, Jacques et Sylvie sont passés en coup de vent apporter des douceurs pour l’anniv de la benjaminette. C’est bon de se retrouver ! J’adore !!

 

Ce matin, en partant au marché avec le camion jaune, nous avons croisé la factrice avec sa camionnette jaune aussi, ouverture de fenêtres et hop, un colis pour le benjamin avec plein de trucs pour qu’il comprenne les dizaines (mercimercimerci Lilapomme !!!!) et une carte pour la benjaminette (sa grand-mère… une carte reine des neiges, joie, bonheur, vous imaginez bien !)

 

Sinon, un gâteau a été fait et le plat léché (en vrai, deux gâteaux ont été faits… Il faut que je réhabitue au four Chaumette. Tous les deux sont sortis un peu cramés)

 

Le Papa a ressorti un vieux, vieux téléphone en bakélite, du coup, les filles, les grandes, se sont téléphoné des heures, à 2m de distance (on a un second vieux téléphone).

 

Nous avons descendu les œufs de dinosaures reçus pour Pâques, ils ont été mis dans des verres d’eau en attendant l’éclosion.

 

Le gâteau a été apporté. Les bougies soufflées. Les cadeaux déballés

  • un horrible coffret de maquillage de dadame (pour être polie), je déteste, elle adore. Donc, comme c’est son anniv et pas le mien, elle a eu son affreux coffret. Ça va à l’encontre de tous mes principes.
  • un puzzle très joli et très grand et pas évident
  • un cache-coeur de danse offert par sa grand-grand-mère… (qui a envoyé des petits choses pour les plus grands : des BD, un bouquin sur les coiffures : Holàlà, la cadette a passé 3 heures à en tester de nouvelles, un « chien pourri » pour le benjamin et des « premiers playmobils » pour le petit dernier)
  • D’autres petites bricolettes aussi sublimes qu’une fausse tresse « reine des neiges »…

Elle est RA-VIE !

 

Et puis, ils ont été studieux, le benjamin a testé le matériel sur les dizaines avec enthousiasme !

 

Love sur vous !

Je suis sur FB.

 

IMG_9864

 

IMG_9874

 

IMG_9880

 

IMG_9883

 

IMG_9884

 

IMG_9887

 

IMG_9889

 

IMG_9891

 

IMG_9894

 

IMG_9899

 

IMG_9902

 

IMG_9908

 

IMG_9910

 

IMG_9911

 

IMG_9913

 

 

IMG_9916

 

IMG_9922

 

IMG_9923

 

IMG_9925

 

IMG_9926

 

IMG_9929

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Dimanche 3 avril 2016 : le retour à la Chaumette.

Pour ceuss qui ne le savent pas encore (en même temps, depuis 6 mois, il y a plein de nouveaux !), nous avons l’immense chance d’avoir une Chaumette. Une Chaumette, LA chaumette, c’est une ancienne colonie de vacances dont nous avons l’immense chance et le grand bonheur d’être propriétaire (enfin, d’une partie, parce que nous avons des voisins… adorables, charmants, qui font aussi que cette Chaumette est LA Chaumette). Vous pouvez voir là les anciennes publis, nous avons démarré en 2014.

Cette quinzaine, nous savons que nos voisins les plus proches seront au ski, ceux du Radix doivent être là (ils y sont à l’année… Nous sommes tellement ravis des les connaitre ! Ils sont la mémoire du lieu. Sylvie a toujours connu la Chaumette, enfant, plus tard animatrice, c’est sa famille. Et Jacques ! Haaaa ! Jacques !). Nous espérons croiser ceux de la Poterie (oh ! Oui, ça serait chouette), ceux des Mater, qu’on ne connait pas encore bien). Nous irons faire un tour, « en haut », un des bâtiments appartient désormais au très chouette éditeur Cheyne (mais, siiiii ! Matin Brun, Vous devez connaitre ! Sinon, courez-y, surtout par les temps qui courent ! (se trouve dans les bonnes librairies, se commande… Vraiment, à lire !). En fait, La Chaumette, c’est un ensemble de bâtiments, nous en avons une partie. Et puis, nous aurons des invités. Un autre Jacques ! Et Marielle… Parce que, nous savons que c’est un lieu particulier, chaque séjour nous donne l’occasion de rencontrer des « anciens », soit des anciens animateurs, soit d’anciens colons. On revient à la Chaumette. Nous savons qu’il c’est passé des choses belles et fortes ici. Nous faisons tout pour, à notre minuscule niveau, préserver ce lieu.

 

La Chaumette se mérite, il faut faire 808 km pour y arriver. Essuyer des vomis, écouter des chansons qui ne plaisent pas à tout le monde s’arrêter pour les pipis-cacas pas toujours synchronisés… Mais on finit par arriver.

 

La Chaumette en a vu défiler, des marmots. Plein. Des centaines. Pour ce séjour, comme souvent aux « petites vacances », il n’y a que nous. Six mois qu’on n’avait pas vu la Chaumette. Six mois que la petite benjamine se lamente en disant « Ze veux aller à la Saumette » (demain, c’est son anniv ! Pétard, 5 ans !).

 

Quand on arrive, il faut remettre en eau, en électricité, en chaleur et en vie. Démarrage à 7,7° et Hop ! A 20h56, 6 heures plus tard, en bas, il fait 17°9… (chauffage soufflant, poêle, chaudière qui met trois plombes à démarrer et chaleur humaine… Bon, dans les chambres, c’est plus frisquet (14 chez les enfants, chez nous, c’est moins), mais avec de bonnes couettes, ça va bien ! (pétard, j’espère que le petit dernier ne va pas se réveiller cette nuit… Pitié !!! Sortir des draps, naaaaaaaaaan !!!)

 

Comme on se réapproprie l’espace, qu’on descend des tonnes de trucs… C’est forcément le bordaïl ! Y’en a partout, mais vu qu’il caille sa mère, ranger, ça réchauffe !

On descend les trucs qu’on a amassé pendant 6 mois, en se disant, « tiens, ça, ça sera chouette pour la Chaumette » : des bouquins, des BD qu’on a lues, aimées et dont on se dit que cet été, elles feront le bonheur des copains (parce que la Chaumette, l’été, c’est plein de copains, plein, plein, plein, ça gueule, ça chante, ça rit, ça boit, ça se tombe dans les bras, ça boude, ça fait des tours à vélo, ça va au lac ou au marché… C’est Chaumette !), de la déco, des trucs qu’on aime, de la vaisselle…

 

En attendant, les enfants ont vite repris leurs habitudes, pendant qu’on lançait « La Chaumette », ils ont déballé la moitié des armoires, ajoutant du bordaïl au bordaïl, se lovant dans les bonnes places pour lire, dessiner sur les petits bureaux malgré les manteaux… (ils sont bien crados, les marmots, mais on n’a pas l’eau chaude… ce soir… faut le temps !)

En revanche, j’ai réussi à lancer une soupe… Je suis bien contente, parce que, d’une, ça caille quand même et de deux, la bouffe, c’est la vie !!!

Plein de bécots à vous.

Love sur vous !!

 

Je suis sur FB !

 

IMG_9815

 

IMG_9817

 

IMG_9823

 

IMG_9825

 

IMG_9829

 

IMG_9838

 

IMG_9843

 

IMG_9845

 

IMG_9846

 

IMG_9849



Rendez-vous sur Hellocoton !

Citrouilles du dernier jour, dimanche 25 Octobre 2015

Cette fois, ça y est. C’était le dernier jour.

Nous sommes allés à la fête de la courge de Saint Agrêve. Rapidement.

Même ici, il y a du Yarn bombing. Décidément, j’adore que l’on habille les arbres. J’ai vu les dames accrocher leurs tricots, vendredi. C’était presque émouvant de voir ces petites dames pouffer, être fières d’elles, avoir le sentiment de faire un truc un peu décalé. J’avais fait une photo. Une dame m’a vue. Elle m’a fait un sourire jusqu’aux oreilles.

Nous avons été invité chez des voisins pour un pot au feu.

Nous avons fini les valises.

Nous avons fait un crumble, des crêpes, de la compote.

J’ai travaillé (je suis contente, j’ai bien avancé).

J’ai fait des lessives.

J’ai joué une dernière fois de la guitare sur le muret, avec un café et une guimauve au pamplemousse. Ma préférée !

La cadette a avancé sur son snood.

Un dernier jour.

Demain, nous croisons le papa à la gare. Nous pique-niquons ensemble.

Je prends ensuite le train avec les filles et Ce Bébé.

Le benjamin a un rab de chaumette pour quelques jour. La chance !

 

Love sur vous ! (love la Chaumette)

Je suis sur FB.

 

IMG_7133

 

IMG_7136

 

IMG_7142

 

IMG_7148

 

IMG_7155

 

IMG_7159

 

IMG_7160

 

IMG_7161

 

IMG_7162

 

IMG_7168

 

IMG_7171

 

IMG_7174

 

IMG_7179



Rendez-vous sur Hellocoton !

Vermisseau et citrouille.

Le 24 Octobre 2015.

Ça y est. Nous avons déposé Le Papa à la gare. Il revient lundi… Nous nous croiserons sur le quai de la gare avant que je prenne moi-même le train de retour.

Nous avons dit au revoir aux premiers voisins qui partaient. Nous avons dit : bon hiver, on se voit au printemps… dans 6 mois. Pétard ! 6 mois !! Mais demain midi, c’est pot au feu chez ceux qui viennent d’arriver.

Ce midi, nous avons mangé des vermisseaux. J’étais bien contente de trouver des crosnes sur le marché du Chambon. Avec de l’ail et du persil, c’est délicieux et tellement rigolo.

Les enfants ont enfilé des déguisements pour aller chercher des bonbecs que les voisins avaient prévus pour eux… Sauf que les voisins n’étaient pas là ! Nous tenterons à nouveau notre chance demain.

Love sur vous !

Je suis FB et IG.

 

IMG_7061

 

 

IMG_7063

 

 

IMG_7066

 

IMG_7068

 

IMG_7069

 

IMG_7071

 

IMG_7076

 

 

 

IMG_7078

 

 

IMG_7079

 

 

IMG_7080

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Puzzle et sucettes

Le 23 octobre 2015

Il ne fait toujours pas chaud. Bon, en même temps, nous sommes fin octobre, à 1200m d’altitude, faut pas s’attendre à avoir 25° non plus.

Du coup, on joue beaucoup dedans. (les enfants galopent aussi dehors)

Ce bébé a aidé la petite benjamine et le benjamin à ne pas faire de puzzle.

La cadette s’est fabriqué (toute seule) un déguisement hyper flippant.

J’ai fait une tarte aux pommes et à la confiture de lait un peu dure à couper, mais bonne…

Nous sommes allés chez le confiseur Cheyne, c’est à 5 min à pied de l’arbre vagabond. Les enfants ont eu une sucette au chocolat.

Nous avons donc profité de la dernière journée à 7 pour aller y faire un petit tour (à l’Arbre Vagabond). J’adore définitivement cet endroit.

Demain, nous déposons Le papa à la gare de Saint Étienne, il revient lundi, je vais le chercher à la gare, je lui laisse la voiture et je prends le train avec 4 des 5 enfants pour rentrer travailler (même si nous avons travaillé tout le long des vacances, c’est le jeu !). Mais demain n’est pas aujourd’hui. Pas encore.

Love sur vous.

Je suis FB et sur IG aussi.

 

 

IMG_6988

 

IMG_6993

 

IMG_6996`

IMG_7002

 

IMG_7004

 

IMG_7006

 

IMG_7045

 

IMG_7049

 

IMG_7054

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Le tour du lac.

22 octobre 2015.

Nous avons essayé de faire la photo de famille… Pas le bon moment.

Il fait bien frais, nous avons tout de même fait le tour du lac, tous les 7.

1h30. Plein de paysages variés.

Des champi zarbis.

Des preuves que les castors existent réellement.

Ce bébé est monté sur les épaules de son papa, pour une des première fois.

Nous avons mangé (encore) de la soupe au potiron, dans la soupière de la vaisselle à mémé (hiiiiii ! Je crois bien que c’est la première fois de ma vie que j’utilise une soupière… Ma life est passionnante. Vraiment)

Le benjamin et la petite benjamine sont allés rendre le plat à la voisine. Tout seuls. Fins ravis !

Nous nous sommes occupés de la citrouille. Je mettrais des photos allumée, dans le noir, demain.

 

Love sur vous !

Je suis FB et sur IG aussi.

 

IMG_6915

 

IMG_6928

 

IMG_6931

 

IMG_6939

 

IMG_6943

 

IMG_6944

 

IMG_6949

 

IMG_6958

 

IMG_6971

 

IMG_6972

 

IMG_6983

 

IMG_6984 IMG_6986



Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe au potiron dans le potiron

23 octobre 2015.

La soupe au potiron dans le potiron me vient de mon enfance.

La mère d’une amie nous avait servi une soupe au potiron dans le potiron. J’avais trouvé ça magique. Complètement magique.

Depuis que je suis maman, dès que j’ai un peu de temps et un gros potiron, je réitère l’expérience.

Ici, j’avais une demie courge musquée (honnêtement, c’est super bon) et un potiron. J’ai creusé, mais je me méfie toujours, il ne faut pas creuser trop, au risque de fragiliser la courge. Il y  avait une coupure d’électricité, j’ai donc travaillé à la lumière de la bougie. Je crois que, de temps en temps, j’aime bien les coupures d’électricité.

3 oignons, les morceaux de courge, un peu d’eau, du sel, du poivre, un soupçon de cumin et de cannelle (ça doit rester discret) et voilà une soupe pour 10 minimum (ça se congèle bien). Je l’ai servie avec des croûtons à l’ail, du comté râpé et de la crème fraiche. Chacun a agrémenté sa soupe à sa guise.

Hier nous étions 14 à table (bon, OK, avec nous 7, on a vite fait d’être nombreux), nous avions invité les voisins. Tout le monde vient avec plein de trucs à manger, on papote, les gamins vont de genoux en genoux, c’est très chouette. Simple et gai comme La Chaumette !

Love sur vous !

Je suis sur FB et sur IG !

IMG_6868

 

IMG_6869

 

IMG_6871

 

IMG_6874

 

IMG_6875

 

IMG_6876

 

IMG_6902

 

 

IMG_6906

 

IMG_6909

 

IMG_6910

 

 

IMG_6911

 

IMG_6912

 

IMG_6913



Rendez-vous sur Hellocoton !