Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Deuxième j’Oeuf du 21/11/2012 au 05/12/2012

 

Allez, hop ! On y va, on rejoue…

 

Encore une fois des trucs à gagner !!

–       2 ou 3 livres jeunesse de Hervé Tullet et/ou Sara Fanelli (Hervé Tullet, notre invité de la quinzaine au poulailler ) : un grand, grand merci aux éditions Phaidon qui m’envoient les livres que je vous fais gagner cette quinzaine ! Chouette !

–       1 ou 2 de moi (livres de cuisine marrants pour les grands… au choix : j’ai envie de fraises (futures mamans), grimoire de sorcières ou C’est décidé, mes kilos vont déguster, tous chez Tana coll. « mon grain de sel »)

–       2 Sakagilés

(en tout 5 gagnants)
LES 3 TULLETS :

« JEU DE SCULPTURE » – L’enfant détache des formes prédécoupées de la structure principale et compose sa sculpture. Il peut y ajouter ses éléments personnels: cube, voitures, chiffon, papier, etc.

« JEU DANS LE NOIR » – Véritable prouesse de fabrication, l’ouvrage et ses pages blanches découvrent ses formes phosphorescentes dans le noir. Il suffit de les charger quelques minutes sous la lumière, éteindre l’interrupteur et la magie paraît !
« JEU DE COULEURS »– Réédition d’un célèbre volume de la série qui permet à l’enfant de reconnaître les couleurs et de comprendre leurs mélanges.

 

LE SARA FANELLI « LA GRANDE ÉVASION DE MLLE OIGNON » est le premier livre qui disparaît au fur et à mesure de la lecture.
Mlle Oignon demande au lecteur avisé de l’aider à échapper à la maudite friture en suivant le fil des questions et jeux proposés auquel l’enfant répond en mots, lettres, dessins…
Dans ce livre-jeu que l’enfant s’approprie comme un journal, seul ou avec ses amis ou parents, les thèmes de l’identité, de la mémoire, du souvenir, du bonheur sont abordés avec poésie et drôlerie, mêlant l’absurde à la réflexion philosophique.
Et au fur et à mesure, l’enfant détache les pages, une à une… pour qu’enfin apparaissent l’oignon ainsi transfiguré et ouvert! Un objet décoratif à conserver comme un trophée !

Crédits : la grande évasion de Melle Oignon, 19,95 euros. Jeu de sculpture, 9,95 euros. Jeu dans le noir, 9,95 euros. Les trois, chez Phaidon : http://www.phaidon.com

La règle du jeu est simple :

Voici une photo : vous racontez ce que vous voulez : vous pouvez raconter une histoire… ou pas : faites nous rire, rêver, pleurer même ! Pas la peine de faire compliqué, ni long… un p’tit mot, c’est bien aussi !!!

(pour mettre un com, c’est simple : en haut de la page, sous le titre, y’a « XX commentaires » en rose, on clique dessus et tout en bas, après les comm précédent, on peut laisser sa bafouille (parfois, il faut attendre que je les approuve… pourquoi ? Je ne sais pas !)

 

Le jury : Marie-Poulette, Jean-Coq et 3 copines pintades.

Voilà, vous avez jusqu’au mercredi 5 décembre à 10h00 pour jouer.

N’hésitez pas à en parler autour de vous, plus on est de fous, plus on s’marre !

Allez hop ! La photo :

Mais quoi c’est ça ??? Qu’est-ce que ça fait là ???

Enfin, vous pouvez liker à la folie la page FB de plumes de Marie-Poulette (histoire de ne rien louper)



Rendez-vous sur Hellocoton !

36 commentaires pour “Deuxième j’Oeuf du 21/11/2012 au 05/12/2012”

  1. Ben quoi?? Z’avez jamais vu un arbre avec un pantalon??

  2. c’est des petits z’ecuriels qui voulait que leur maison soit bien isolés contre le froid ( première bonne action) alors ils sont aller récupérer des chaussettes qui avait perdu leur moitié dans le lave linge (deuxième bonne action) et ils ont entourés leur arbre avec. et vu qu’ils étaient content de leur travail ils ont beaucoup rigolé et ils sont tombes a la renverse ( photo à l’envers) .

  3. ……………..??????………………
    que fait ce géant?
    que cherche t il dans le fin fond de la terre?
    se cache t il?
    cherche t il les animaux qui vivent sous terre?
    QUE NENNI!! il faisait l’équilibre et sa mere a mal cadré!

  4. J’étais entrain d’enlever le haut et c’ t’ ahuri, qui est trop grand, il a pris la photo de mes jambes en collants…

  5. oups…maman a mal cadré la photo…..

  6. L’arbre dit : « Si vous saviez comment j’ai galéré pour l’enfiler ce pull . . . »

  7. Voilà l’hiver, c’est une nouvelle façon de protéger les jeunes arbres contre le gel. Mais comme Melle Marie-poulette n’est pas une femme comme les autres, elle a décidé de leur tricoter (pendant qu’elles couvaient, comme toutes les femmes, elle est multi taches…) des bas avec le reste de la laine des moutons teints de la basse cour. On reconnait là aussi la pudeur de la poulette, en ne montrant que le bas des bas, il ne faut pas qu’on voit la dentelle qui retient le bas au tronc. Bravo Marie-poulette!!!

  8. Dans la famille des arts de rue il s’agit d’une technique appelée le fil de rue, et qui consiste à recouvrir l’espace public de laine tricotée ou de dentelle. Plus généralement vous le trouverez dans sa terminologie anglaise « knit graffiti », knit voulant dire « tricoter ». C’est aussi appelé le « Yarn Bombing », et là vous savez quoi ? Et bien le mot « yarn » ne désigne pas uniquement le fil à tricoter ou à tisser, mais aussi, quelle coïncidence, en anglais « yarn » est une « histoire invraisemblable », absolument ! Une fois de plus cela confirme que raconter, tisser, les fils, les mots… bah oui : tout vient de la même pelote.

  9. qui a eu l’idée d’inventer des collants pour girafe ?? pour celles du parc de la Tête d’or, ici, c’est peut-être utile en hiver mais sinon, dans la savane, je ne vois pas bien l’utilité….

  10. L’automne !
    et oui en Automne les arbres perdent leurs feuilles et d’un coup d’un seul se retrouve nus, dans le froid de bientôt l’hiver. Heureusement, une poulette avec ses p’tits poulets lui ont confectionné des jambières toutes colorées, grandeur nature bien sur pour le réchauffer notre petit arbre tout défeuillé….

  11. C’est un arbre à chaussettes orphelines! Plutôt que de les laisser seules et tristes, elles retrouvent ainsi une utilité: protéger les arbres du froid! D’ailleurs on voit bien le pére noël qui surveille derriére la branche (en haut à droite), ben oui ça lui fait du boulot en moins du coup!

  12. Je dis qu’il s’agit d’un arbre qui avait froid et une gentille famille de 4 enfants et 2 bras l’a gentiment habillé avec toutes les chaussettes trouées/solitaires/déformées de la maison, ce qui en plus a fait une super activité pour occuper les 4 enfants pendant les vacances de la Toussaint !! En voilà une idée qu’elle est bonne !!

  13. ça marche ?

  14. Bon bha je recommence :
    Donc je dis qu’il s’agit d’un arbre qui avait froid une fois l’automne venu et qu’une gentille famille de 4 enfants et 2 bras s’est gentiment proposé de l’habiller avec toutes les chaussettes trouées/solitaires/déformées de la maisonnée, ce qui en plus fit une excellente activité pour les 4 enfants pendant les vacances de la Toussaint !! En voilà une idée qu’elle est bonne !!

  15. La tête à l’envers, il était à peine reveillé,
    Quand par cette belle matinée,
    Toute une armée de petites fées,
    Sur son tronc glacé vinrent deposer,
    Mille couleurs de fleurs, feuilles et duvets,
    Afin qu’il puisse se rechauffer.

  16. La tete à l’envers, il était à peine reveillé,
    Quand par cette belle matinée,
    Toute une armée de petites fées,
    Sur son tronc glacé vinrent deposer,
    Mille couleurs de fleurs, feuilles et duvets,
    Afin qu’il puisse se rechauffer.

  17. Marie-Poulette en apesanteur
    Se mit à rêver durant des heures
    Comment pourrait-elle avec ferveur
    Habiller ces nus de tout son coeur?
    Ni une ni deux, voilà notre soeur
    Embrassant les branches avec ferveur,
    Les bras chargés d’orphelines en pleurs.
    De ses étreintes pleines de pudeur
    Elle réchauffe les troncs de ses couleurs
    En attendant sans peur
    Que le printemps leur rende leurs fleurs.

    MOUHAHAHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!!

  18. la tête à l’envers :bah oui, j’habite de l’autre côté de la terre, tu sais là où le vrai froid n’existe pas! Quand je suis arrivé ici et que marie Poulette m’a vu tout perdu dans le froid, ni une ni 2, avec les poussins et Mr Coq, elle a eu pitié et m’a recouvert de tout ce qu’elle avait trouvé/acheté/tricoté/prêt à jeter pour que je sois plus au chaud et avec tout plein de couleurs pour que malgré cette grisaille je me sente un peu chez moi, un peu joyeux…..
    après un peu d’adaptation je me remettrais tout droit c’est promis :°)

  19. un événement organisé il y a quelques mois à Cahors…. où le mobilier urbain était emballé dans des tricots vu là http://toutepetite.wordpress.com/2012/09/06/cahors-tricot/
    et pas que parce que on a pas tous la chance d’avoir une maison dans Montcuq…et d’aller régulièrement à Cahors….

    et là normalement JE GAGNE LE PRIX DE LA PERSONNE QUI A TROUVÉ LA BONNE RÉPONSE

  20. une maille à l’endroit, une maille à l’envers…. ah mes enfants quelle misère d’être employée par M.mille pattes et de devoir confectionner pour tous ses enfants aux nombreuses pattes des chaussettes, des fuseaux, des leggings…..
    du haut de son perchoir, dame chauve souris, étend le long des troncs gris, des kilomètres d’ouvrages tout doux et multicolores pour les mignons petits petons des petits mille papattons…

  21. Je suis un arbre à bobos qui marche sur la tête.

  22. L’archiduchesse a lavé ses chaussettes.
    TOUTES ses chaussettes !
    Et…Ho la poisse !
    Pour les sécher,
    Pas assez de place !
    Ne craignant pas d’avoir l’air bête,
    C’est autour des arbres qu’elle sécha ses chaussettes !
    Chaussettes en laine… y’en a des centaines !
    Chaussettes en coton… y en a dans tous les tons !
    Chaussettes multicolores, petites cachettes à trésors !
    Mais revenons à nos moutons,
    Posons-nous la bonne question :
    « Les chaussettes de l’arciducesse sont-elles sèches, arsichèches ? »
    Houlà ! Nous nous égarons ! Reprenons :
    « Les saucettes de l’arciduchesse sont-elles chèches, archi chèches ? »
    Tralalalalère,
    Sans en avoir l’air,
    L’archiduchesse et ses chaussettes,
    Nous mettent la tête à l’envers !

  23. Tous les ans, c’est pareil. Je vais avoir droit au traditionnel col roulé tricoté par mon aïeule pour Noël. Et comme chaque année, je lui fais mon plus beau sourire désespéré et forcé (de toute façon, elle est vieille, elle ne voit plus très bien !) et j’enfile ma nouvelle petite laine pour affronter l’hiver et parce que « il fait froid dehors, il faut te couvrir », comme elle me dit à chaque fois. Je sens bien le vert caca d’oie pour 2012, je n’ai pas encore ce genre de teinte !

  24. « woOow Germaine, Vos collants sont beautiful ! ! !  » :oD ! ! !

  25. Bonsoir,

    Je viens laisser ma bafouille 🙂

    Alors pour moi cet arbre à chaussettes ce sont des petits vœux de randonneurs éreintés par leur route pour arriver devant un bel espace que nous pouvons rencontrer en France dans nos contrées reculées! Et oui ces chaussettes qui ont tout vu, qui nous connaissent, sont les meilleurs porteurs de message non?

    Merci pour ce concours 😉
    Bonne soirée,

  26. 1er janvier : Batman a enfin changé de collants, l’était temps !!!

  27. quand je vois tous les pulls qu’il a fallu assembler pour habiller les jambes de cette supermégagéante dame, je n’ose imaginer le nombre d’épilateuses nécessaires pour les dépoiler!

  28. Saynète
    L’ogrelet : Non non et non! Je ne les mettrai pas! Ils sont moches, pis mamie elle pique, je veux pas lui faire plaisir! na!
    Maman Ogre : Allons, sois gentil mon ogrichon. Mets les jolis collants faits par mamie, sinon elle sera très triste quand elle viendra nous voir en nous apportant sa bonne tarte aux petits enfants et au caramel.
    L’ogrelet : (ronchonchon) Non, j’ai pas envie. Pis mamie elle est radine, elle fabrique ses collants rien qu’avec les vieilles chaussettes des petits enfants qu’elle met dans ses tartes.
    Maman Ogre : Allons mon ogrougnou. Fais un bisou à maman. Sois un gentil ogrigri. Si tu les mets, tu pourras regarder Petit Ogre Brun.
    L’ogrelet : Grogneumobondaccord…

    L’ogrelet : Mamie mamie mamie! Regarde regarde regarde comment je sais bien faire le poirier!
    Mamie ogre : Mais oui, mon chéri, tu es très fort.
    L’ogrelet : Je tiens mamie, je tiens! Prends une photo, vite! Attention, tu mets l’appareil photo à l’envers!
    Mamie ogre : Ne t’inquiète pas, mon chéri. Fais attention en te redressant, n’écrase pas de petit enfant, ils cuiraient moins bien.

  29. Il a la tête en bas, c’est donc un poirier, un poirier un peu frileux qui a donc revêtu un joli pantalon bien chaud pour l’hiver…

  30. Une arraignée sur l’arbre se tricotait des bottes…………………….

  31. Comment

  32. Je t’avais pourtant dit de ne pas laisser mamie toute seule dans le jardin avec ses aiguilles à tricoter.

  33. Pendant vos vacances, votre machine à laver s’est fait un plaisir de rendre toutes les chaussettes seules et s’est amusée à les enfiler à un arbre retourné (pour lille fantastic) pour te faire rager en rentrant ! Gnark gnark gnark, c’est des sadiques ces laves linge…

  34. Pendant vos vacances, votre machine à laver s’est fait un plaisir de rendre toutes les chaussettes seules et s’est amusée à les enfiler à un arbre retourné (pour lille fantastic) pour te faire rager en rentrant ! Gnark gnark gnark, c’est des sadiques ces laves linge…

  35. Un arbre qui fait le poirier ? c’est comme une fourmi de 18 mètres avec un chapeau sur la tête ! ca n’existe pas, ca ‘existe pas !

    et pourquoi pas ?

    = ^_^=

  36. Tout juste. Elle s’était pas trompée … Elle avait bien la tête à l’envers. Et d’avoir grimpé tout en haut de l’arbre ne l’avait pas arrangée. Bien au contraire. Maintenant, il n’y avait plus qu’à redescendre. Bien fait pour elle. D’autant que maintenant, ça allait très vite ! AAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Laissez un commentaire