Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Douche froide

Ce n’est pas qu’il faisait beau, mais j’étais contente de rentrer en prison aujourd’hui.

En rentrant j’allais oublier un message qui m’avait un peu contrariée.

Parfois, la prison me fait du bien.

Alors, je suis souvent contente d’y entrer.

 

C’est un petit groupe, sympathique.

On rit.

On papote.

Comme si de rien n’était.

 

On parle des enfants. Moi des miens. Elles des leurs.

Comme si de rien n’était.

 

Elles découpent leurs carrés de tissu avec précaution, en choisissant avec soin les couleurs, les dessins.

Il fait chaud dans la salle. On ouvrirait bien les fenêtres… si on pouvait.

 

C’est chouette. Vraiment.

Une parenthèse joyeuse.

Comme si de rien n’était.

 

Et puis, je saisis une bribe de conversation. Elle parle d’une détenue.

 

– Oh ben oui, elle me l’a dit. La prison, ça a changé sa vie.

– Ah bon ?

– En fait, il n’y a que en prison qu’elle peut prendre des douches chaudes. Chez elle, il n’y a pas de salle de bain.

 

Y’a eu comme un froid dans notre bonne humeur.

 

Comme un froid.

 

Je suis ressortie en pensant que je n’avais pas pensé au message qui m’avait contrariée. Non, j’avais pensé à elle. Elle qui peut prendre des douches chaudes…

 

Parce que nos réalités ne sont vraiment pas toujours les mêmes.

Parce que, nous sommes à des kilomètres d’imaginer la vie des gens. Moi la première, tranquillement assise, dans mon fauteuil. A des kilomètres.

 

Allez, love sur vous !

Je suis instagram et aussi sur FB.

IMG_1752



Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires pour “Douche froide”

  1. Voilà voilà…
    Ces petites phrases qui font que notre réalité est tellement différente…

    Merci de cet article!

  2. Merci encore de partager avec nous ces moments précieux qui me permettent de prendre du recul sur mes petits tracas du quotidien. Tu fais du bien à ces femmes en animant ces ateliers et tu fais du bien à d’autres personnes comme moi en nous remettant les pieds sur terre. Merci !

  3. Juste <3 comme toujours quand je lis tes billets sur ce sujet…

Laissez un commentaire