Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Du ciné et des pizzas maison. Dimanche 16 avril 2017

Je n’ai pas publié hier. Il faisait gris. Je n’avais pas envie. Et puis, les voisins d’à côté sont arrivés et puis, j’ai essayé de faire une sieste et puis, j’ai emmené les trois derniers au cinéma (c’est le voisin d’à côté un chouïa plus loin qui y est projectionniste), c’était la ronde des couleurs, une série de petits courts métrages bien chouettes.

Et puis, on a bu un chocolat chaud juste à côté.

Et puis, on a laissé les gosses le soir, pour aller manger à l’Arbre Vagabond. Juste à deux. Juste entre adultes. Ce fût parfait. Ce fût bon. Ce fût agréable. Nous avons appris plein de choses sur les différentes églises protestantes, très présentes ici.

 

Et aujourd’hui, alors ?

Aujourd’hui, il a fait frais. Nous avons vu un ami que nous n’avions pas croisé depuis longtemps. On s’est dit les nouvelles de l’année, on s’est dit qu’on passerait du bon et du beau temps cet été.

 

L’aînée a fait chouette dessin de la Chaumette pour son arrière-grand-mère.

Le papa a terminé (hier, à vrai dire) le casier à chaussures de l’entrée. C’est chouette.

On a fait une soirée-télé-pizza maison… et vaguement tenté de travaillé sur mon master. Je vais finir par y arriver.

Demain, y’a « apéro-chaumette » avec tous les voisins !!

 

Love sur vous et Hauts les cœurs !

Je suis sur FB et sur IG itou !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires pour “Du ciné et des pizzas maison. Dimanche 16 avril 2017”

  1. La ronde des couleurs! C’est la sélection que nous avons été voir avec toute l’école juste avant les vacances! Et mes élèves ont été très sages!!! J’ai été très fière d’eux! Tout ce que je leur avait expliqué sur le rôle du spectateur avait été compris!
    Sinon, le papa ne fait pas les choses à moitié quand il conçoit un meuble à chaussures! Il faut dire qu’il y a de quoi…
    C’est marrant tu écris d’abord sur papier avant de travailler ton texte à l’ordi? Moi, je n’ai de fluidité, de facilité à écrire que sur le clavier. Alors j’ai sauté depuis longtemps la phase cahier…

  2. En fait, ce sont mes notes d’analyse d’album, sinon effectivement, je suis comme toi, j’écris directement à l’ordi, jamais de brouillon. Le seul brouillon que je fais est dans ma tête (c’est un binz, là-dedans 😀 !)
    Bécots, Anne !

Laissez un commentaire