Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


J’oeuf n°8 du 04/03/2013 au 18/03/2013

Allez, hop ! voilà le nouveau j’oeufs.

 

Alors, celui-là, mes poulets et mes poulettes, il est top, top, top !!!!!

 

2 jolies choses à gagner :

 

Premier cadeau :

 

D’abord, le livre « la vie de toutes façons » de l‘épicerie de l’orage (qui est aussi notre invitée et que vous conseille d’aller découvrir : jolie maison d’édition, de celles chez qui on se sent bien… vraiment !)

Pour les découvrir, vous pouvez allez sur le site de l’épicerie, allez voir « l’invité au poulailler »

C’est donc un joli petit livre, à la fois documentaire accessible (des doubles pages malignes avec différents points de vue sur la vie : philosophie, biologie, médical…) et aussi votre livre avec des doubles pages à remplir en répondant à des petites questions… c’est votre vie !!!

Vraiment un joli livre !

(et grand grand merci à l’épicerie, parce que c’est elle qui offre le livre)

Tiens, tan que j’essuie, y’a aussi un profil FB de l’épicerie... Zou ! On like  !

 

40bda1_6602a4931978e0f41cb85545bb623c3c.jpg_srz_133_188_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

40bda1_30d2522461fc2b93e52979650a51fbea.png_srz_440_285_75_22_0.50_1.20_0.00_png_srz

 

 

Deuxième cadeau (z’êtes gâtés, dites donc !)

 

Un chouette livre de recettes (avec quelques une de moi, si, si !!) Offert par Tana (super grand merci !!!!!!!!!!!!) :

Petit résumé : Quoi de plus simple que de cuisiner les produits de saison ? Aller au marché, rapporter des produits frais et se mettre en cuisine pour préparer les légumes, les fruits, les fromages, les poissons ou les viandes tout juste achetés. C’est ce que vous permet « Une année en cuisine » à travers une sélection de 100 produits déclinés en près de 240 recettes.

couverture_big

Hummmmmmmm !!!!

Hummmmmmmm !!!!

extrait3_big

Ça donne envie de printemps, de fraicheur… les recettes sont simples, abordables, malignes et  qui donnent envie de s’y mettre.

En plus, le livre est vraiment joli… vraiment, vraiment !!

On peut liker le profil FB de Tana.

 

 

Histoire de se faire plaisir, j’ajoute 2 sakagilés, toujours utiles (et puis, c’est mon Jean-Coq qui les a inventé, oui, oui !)

 

 

Allez, ce n’est pas le tout, il faut jouer maintenant !

Comme d’hab’ (pour les habitués) : une photo qu’on ne sait pas exactement ce que c’est… et qu’on peut inventer tout ce qu’on veut.

On a le droit de raconter des bêtises, de chercher la vérité (mais, on aime bien les bêtises chez Marie Poulette).

Faites nous rire, faites nous pleurer, faites nous rêver…

Amusez-vous, amusez-nous !!!

 

(pour jouer, fastoche : on laisse un commentaire (en haut à gauche). Parfois, les comm mettent un peu de temps pour apparaitre… parce que parfois, je dois les valider : mystères d’internet)

Et puis, faites jouer vos copains !!!

Quoi c'est ça ??? une bête ? une grotte ??? Dites-nous !

Quoi c’est ça ??? une bête ? une grotte ??? Dites-nous !

 

(et pour liker Marie Poulette, c’est ici !!)



Rendez-vous sur Hellocoton !



16 commentaires pour “J’oeuf n°8 du 04/03/2013 au 18/03/2013”

  1. Oh mais quelle belle ruche d’hiver, de la saison des glaces avec de belles abeilles tout en blanc avec une belle traîne en dentelle de glace et des chaussons neigeux!

    Bonne journée 😉

  2. c’est peut être de la bave de …. moi, beurk, c’est dégueux, sur un radiateur de voiture!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Oula ça me fait penser à une calandre de voiture qui a froid au bout de son nez 🙂

  4. Il s’agit, bien évidemment mais Z’enfin quelle question, du radiateur de feu ta camionnette, congelé après les 2 semaines sibériennes que nous avons subies Z’ici !

    (je rêverais de gagner le livre de recette « une année en cuisine » – je crie au génie devant cette idée ! – qui me permettrait enfin de pouvoir m’organiser dans ma routines courses…)

  5. Cela faisait des heures qu’il courait dans la boue,
    Et c’est épuisé qu’il tomba à genou.
    Lorsqu’une haleine fétide caressa sa joue,
    Il ne pût réprimer un hoquet de dégoût.

    De lui il n’aperçut que huit grandes dents,
    Qui telles des stalactites brillaient intensément.
    (Il avait du manquer de calcium étant enfant
    Pour qu’elles soient si transparentes maintenant!)

    La langue noire et râpeuse effleura son dos,
    Mais il n’avait pas dit son dernier mot,
    Transperçant d’un coup de glaive le palais et le cerveau,
    Il terrassa la bête comme un pro.

    OUF, dirent les enfants en allant se brosser les dents,
    Pas question d’avoir la même bouche que ce gros monstre dégoûtant!

  6. Quand le stalagmonstre ouvrait sa gueule, ses dents acérées comme des couteaux gelés laissaient apparaître la cavité alvéolaire par laquelle il soufflait du blizzard et crachait des tempêtes de grêlons et autres scories de glace…

  7. Voici à quoi ils pensent tous les petits bonenfants de neige quand bonnemaman de neige les couvre avec la couette et avant de leur poser un bisou glacé sur le front leur raconte encore une fois l’historie du petit chaperon rouge….. »Et tes dents! s’écria le Petit Chaperon Rouge.
    Tu en as de grandes dents!… »…….brrrrrr!!!

  8. C’est une doudoune pour ruche, avec les alvéoles et tout… d’ailleurs, on voit bien, elles sont protégées des stalactites qui tombent, donc…

  9. « Ah, c’est pas vrai, je l’ai encore ratée !!! » se disait le petit marmiton, qui désirait tellement publier sur le net sa recette inédite de mini muffins au réglisse, mais qui se plantait à chaque fois dans le temps de cuisson ou la température, faisant fondre ses moules en silicone dans un four surchauffé… Tant pis, on recommencera et on finira par y arriver ! Mais il faudrait au moins avoir une photo correcte pour être accepté sur un site de cuisine, non ??

  10. Facile, c’est la nouvelle peinture bleu glacé de chez Lareine Poulette.
    En image, l’etape 3 : trempez votre rouleau et essorez le sur la grille.

  11. Mère-grand, que vous avez une grande bouche !
    C’est pour mieux t’embrasser mon enfant !
    Mère-grand, que vous avez de grandes dents !
    C’est pour mieux te croquer mon enfant !
    Et le loup ouvrit une gueule immense pour manger le petit chaperon rouge !
    Mais celui-ci ayant un sens de la répartie plus élevée que ne pourrait le laisser croire le début de l’histoire, se saisit d’une grille de radiateur et ni une ni deux, l’enfonça profondément dans la gueule du loup !
    Celui-ci s’enfuit derechef, la queue entre les pattes et la fierté plus basse encore
    On raconte que la grille du radiateur est encore coincée dans sa gueule. La preuve, les filets de bave qui en dégoulinent sur cette photo car le pauvre loup ne peut plus se nourrir que de fourmis (les seules proies assez fines pour passer à travers les trous!)

  12. je crois que c’est le dessous d’une banquette de voiture qui a pris froid lorsqu’elle a osé mettre le nez dehors. Elle a pas froid aux yeux cette banquette !!

  13. Meuh non ils ont tous faux ! Il s’agit plus particulièrement des dents d’un petit extra-terrestre nommé Solaris ! Il vient de la planète Zebusia, très très loin là-haut ! Cette planète est remplie de petits insectes volants. Si nombreux qu’il est très facile d’en gober un par inadvertance lors d’un bâillement. Au bout de 12 milliards d’années d’évolution et de moustiques intergalactiques ingurgités, les Zébusiens ont développé une drôle de bouche en forme de moustiquaire. Comme ça, moins pratique pour manger, ah ça oui, mais… Plus de moustiques spatiaux avalés !

  14. moi j’ai ZE bonne réponse !

    c’est un moule en silicone pour faire des lentilles corail =^_^= parce que c’est super bon les lentilles corail et que c’est pas facile à faire à la main donc on met la pâte dans les petits trous et on démoule une fois bien sec !

    à taaaaaaaaaaable

  15. C’est les yeux d’une mouche avec des cils de stalagmite (bon en vrai je sais ce que c’est, mais c’était moins glam… comment ça c’est pas glam des yeux de mouche?)

  16. Moi, je sais, c’est le tami magique du 8ème nain de blanche-neige, celui qui doit tamiser les stalactites de glace pour en faire de la poussière de diamants pour construire le cercueil de la dame blanche… comme neige!!

Laissez un commentaire