Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


L’anniversaire chevalier du benjamin 5 ans.

Bon, comme j’ai beaucoup de chance, la moitié de mes enfants sont nés en Juin. (ou alors, je suis particulièrement fertile en Septembre… allez, savoir)

De prime abord,  le mois de Juin, ça semble pas mal comme période pour faire des anniversaires :

En théorie il y a des chance qu’il ne fasse pas trop moche (oui, je suis dans le Nord et sans être pessimiste, j’avoue que dis rarement qu’il peut faire beau).

En pratique, c’est un peu moins bien que la théorie :

Nous sommes visiblement quelques unes à être assez fertiles en Septembre, donc, c’est course à l’anniversaire.

Il faut jongler pour trouver un créneau dispo entre les fêtes d’école, restitution de théâtre, gym… fête des pères etc….

(à lire, si ce n’est déjà fait et pour se marrer, mon article sur le mois de Juin)

 

Bref, le benjamin a eu 5 ans. Il a voulu un thème sur les chevaliers. (après les sorciers de la cadette pour ses 8 ans, d’il y a 15 jours, on a rien lâché, allez hop, on y retourne).

Selon notre concept familial : pour le nombre d’invités, on prend l’âge de l’enfant + 1 (oui, c’est un concept)

Du coup 6 invités. 5 sont venus.

Durée : 2 heures.

 

D’abord, (3jours avant)  le papa a fait un château fort. Une sublime façade, avec de superbes « planches » de récupération (il s’agit des plaques qui séparent les pack d’eau dans les supermarchés).

Des plaques de pack

Des plaques de pack en cours e crénellage ou de crénaturation… bref, on fait des créneaux

 

ça marche aussi à la scie à main... mais c'est plus long !

ça marche aussi à la scie à main… mais c’est plus long !

 

Et hop ! un futur château fort

Et hop ! un futur château fort

Le tout renforcé par quelques tasseaux (récup toujours) derrière.

Pour le pont levis : le tasseau du haut a été percé, une corde de chaque coté et hop, ça coulisse (il avait mis des charnières en bas, elles ont cassé tout de suite. Et finalement, ça fonctionne bien sans).

 

DES BALLONS (parce que je suis super fière de ma photo… ouais, aucun rapport avec les chevaliers, mais ma photo est belle !)

Rôh ! c'est beau !!

Rôh ! c’est beau !!

Le jour J :

Accueil des petits enfants, oups, pardon, des petits chevaliers !

LA QUÊTE :  comme tout chevalier qui se respecte, ceux-ci ont une quête : trouver le trésor du château. Pour se faire, des épreuves plus terribles les unes que les autres (ouais, ça ne rigole pas !)

 

LES BOUCLIERS
Comme il y avait une retardataire pour cause de sieste allongée (bienheureux parents), on a commencé tout de suite par la confection du bouclier.

Bon, je l’avoue, j’ai acheté des kit prêts à l’emploi… chez Oxybul.

ça bosse dur !

ça bosse dur !

c'est du sérieux !

c’est du sérieux !

Ils ont été tellement appliqués que j’ai failli m’ennuyer… bon, ça n’a pas duré 2 heures non plus, le calme !

 

LES CADEAUX : le petite dormeuse retardataire arrivée, nous avons pu procéder à l’ouverture des cadeaux. Qu’il est gâté ! Et plein d’invités ont suivi le thème, c’est marrant !

 

L’INTRONISATION : Je suis un peu monomaniaque sur les capes en ce moment.
Donc, comme pour l’anniv de la cadette, j’ai fait des capes (toutes bêtes : un rectangle gris, un bleu, et hop, on coud, on retourne, un ourlet pour passer le ruban de fermeture, on glisse un serge de coton, on fronce, on ferme l’ourlet avec le serge pour ne pas que ça glisse et roulez jeunesse : temps de prépa pour 8 capes : 1h30… bon, elles ne sont pas faites dans les règles de l’art, mais c’est pas mal !)

Du coup, chaque enfant est allé sur le trône (un fauteuil d’enfant recouvert d’un tissu doré (sublime)), une petite musique de trompette et hop, chaque enfant reçoit sa cape. (fiers !)

(on les voit plus bas)

 

LE CROCO DES DOUVES : nous avons un vieux croco, trouvé dans une braderie.
On lui ouvre la gueule, les enfants appuient sur les dents, chacun leur tour.
Une de dents actionne la fermeture de la gueule.

Quel suspens ! Ils adorent et ça ne fait pas mal !

On appuie

On appuie

On appuie encore

On appuie encore

Et clac !Ouille ! (nan, j'rigole, on a rendu les enfants avec tous leurs doigts)

Et clac !Ouille ! (nan, j’rigole, on a rendu les enfants avec tous leurs doigts)

 

On a fait plein de jeux aussi passionnants que créatifs :

– le célèbre trône musical

– Le roi Arthur a dit

(bref, on est hyper créatifs)

 

GATEAU-CHATEAU :

C’est devenu une obsession, j’aime les moules châteaux.

3 gâteaux, un 4/4, un choco, un praliné (tellement mal démoulé qu’il est devenu le château en ruine)

Des playmobils, tous les playmobils chevaliers et hop, une attaque !

 

Difficile de ne pas tripoter !

Difficile de ne pas tripoter !

Le dernier survivant, prêt à se battre jusqu'à la mort (ou jusqu'à l'indigestion)

Le dernier survivant, prêt à se battre jusqu’à la mort (ou jusqu’à l’indigestion)

Mon château en ruine...Il était fort bon quoique fort moche, certes !

Mon château en ruine…
Il était fort bon quoique fort moche, certes !

Y' a le feu !

Y’ a le feu !

LE TRESOR :

Après le gâteau, nous sommes enfin sortis. Les chevaliers ont découvert le château. Fermé.

P1110159

Pour ouvrir la porte, une petite chanson, apprise par les chevaliers.

(l’aînée, planquée derrière à doucement ouvert le pont-levis : magique ! et simplissime)

Petite dernière, chevalière

Petite dernière, chevalière

 

Ensuite, il a fallu chercher le trésor (bon, notre jardin n’est super grand. Mais suffisamment !)

Le coffre, on le sort à chaque anniversaire ! Il est rentabilisé !

Pas là

Pas là

Ni là

Ni là

Là !!!!!

Là !!!!!

Zut fermé... On chante encore et on ouvre

Zut fermé… On chante encore et on ouvre

Mon dieu ! Des vraie fausse pièce en or

Mon dieu ! Des vraie fausse pièce en or

 

Cheveux !! (j'adore cette photo... sans poux garantie, enfin, je crois !)

Cheveux !! (j’adore cette photo… sans poux garantie, enfin, je crois !)

La classe !

La classe !

 

Bagouzes

Bagouzes

Verte bagouze

Verte bagouze

Bagouze toujours

Bagouze toujours

P1110182

P1110183

Poule de luxe

Poule de luxe

Et c'est fini !

Et c’est fini !

 

Chacun est reparti avec sa cape, une petite bourse (bon, un vil carré de tissu fermé par un ruban) et son bouclier… Il étaient RA-VIS !!

(et nous, crevés !)

Et puis, si vous ne l’avez pas encore découverte, y’a la nouvelle rubrique « Derrière le mur », petites chroniques sur la prison. A suivre ! A partager, si vous aimez.

Bon, allez, zou, vous pouvez liker le profil Marie Poulette !

facebook_icon.1287526277

 

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !



Laissez un commentaire