Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Le Lave-Vite-Vitre (et en plus, ça fait un exercice de diction)

Y’a un truc que Marie-Poulette soi-même déteste, c’est de laver les vitres…

(En même temps, avec des ailes, c’est pas fastoche non plus)

Bon, le problème, ce ne sont pas tant les ailes que le gigantesque poil qui nous pousse dans la main au moment où on se rend compte que les vitres sont vraiment super crados

(Et avec un poil, pour faire les vitres, ce n’est pas réellement plus facile qu’avec des ailes)

 

Heureusement qu’on eu 4 marmots… on a lavé les fenêtres au moins 4 fois (parce que, allez savoir pourquoi, quand la poule va pondre, elle fait les vitres… ouais, c’est zarbi !)

 

Ensuite, les 4 marmots se sont révélés très efficaces pour faire passer les vitres de l’état de « transparente » à « translucide » en un temps record.

(Ce qui donne encore moins envie de nettoyer, vu que ce sera crado 5 min plus tard)

 

Alors, on a fait notre deuil de la vue qu’on pourrait avoir de nos fenêtres. En même temps, on habite dans le Nord, alors le bleu du ciel, on l’a plus dans le cœur… tout ça, tout ça…

 

Pourquoi est-ce tellement pénible de nettoyer les fenêtres…

Parce que, dès qu’on a lavé les fenêtres, il pleut (ben ouais… le Nord… Cela dit, je sis sûre que si j’étais dans le Sud, ce serait pareil) et que ça fait des traces de gouttes.

 

Si jamais il ne pleut pas, on peut compter sur…

 

Les enfants (aussi forts que le ciel pour pourrir les fenêtres)

 

 

On imagine des fenêtres ou mieux, une baie vitrée propre.

Compter jusqu’à 10.

Voir débarquer une marmaille de moins d’un mètre trente qui vient coller son nez plein de morve contre la vitre, parce que ça fait marrer son frère de l’autre côté qui du coup se met à lécher les carreaux (ben quoi, ils sont propres).

Lesquels sont suivis de l’aînée qui vous fait coucou à travers la vitre avec les mains pleines de peinture, sans parler de petite dernière (en pleine phase d’imitation) qui nettoie à son tour les vitres avec… sa tartine beurrée en guise de chiffon microfibres.

 

Il a même été un temps où nous avions un chat qui léchait les vitres… sûrement par solidarité.

 

 

Donc, on le veut, on va inventer :

Le-lave-vite-vitre

Alors, c’est hyper simple, on met un film auto-adhésif (qui s’auto-adhère tout seul… genre, on le lance et ça colle, style tente pop-up, mais pour les vitres).

 

Bref, ne chipotez pas, on sort le lave-vite-vitre du paquet et il court tout seul se lover contre la fenêtre.

 

 

Quand c’est crado : hop, on décolle le lave-vite-vitre en le prenant par les coins : et zou, machine à laver (ben ouais, on pourrait faire une lave-vite-vitre jetable, mais ce n’est pas écolo…).

 

En revanche, pas de sèche-linge (sinon, vous passez de la taille baie-vitrée à la taille lucarne).

 

Au sortir de la machine, on secoue un coup et le lave-vite-vitre se recolle illico.

 

En attendant qu’on trouve la super technologie d’avenir qui nous permette de développer ce super Lave-vite-vitre, on a autorisé les enfants à peindre sur les vitres : d’une, ça nous fait une bonne excuse pour ne pas laver (noooooon, on ne va pas détruire les œuvres de marmots) de deux, ça cache les traces de beurre.

 

 

(Hé ! vous suivez Marie-Poulette sur FB ?? Vous êtes inscrits à la Pouletter ?? Vous suivez en flux RSS ???)

 

Quand on parle du bleu du ciel….





Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires pour “Le Lave-Vite-Vitre (et en plus, ça fait un exercice de diction)”

  1. Et bientôt Noël alors les mamans poules que nous sommes vont une fois encore accepter qu’on colle tout et n’importe quoi sur les fenêtres pour faire une jolie décoration……………………………………..

  2. Mais oui… j’ ai hâte de voir des moches pères noêl sur les carreaux… (et avec le beurre de la tartine, ça colle bien !!)

  3. Ben ça va avec des pères Noël même moches, dans votre poulailler vous êtes raccord avec le thème. Non je dis ça parce qu’ici Gabriel colle Flash Mc Queen, parce qu’il n’y a pas de raison, lui aussi peut faire Noël, des dinosaures parce qu’à leur époque le papa Noël n’existait pas donc comme ça ils peuvent voir comment c’est! Et j’en passe d’autre……………cet enfant a une imagination débordante!

  4. Excellent ! Vive le Noël hétéroclite !!!

  5. C’est le moment de l’année où on peut oublier les vitres : entre Noël, les décos, la pluie, etc….. Pfffft, c’est vraiment pas la peine !
    Bonne soirée

  6. Le problème, c’est chez moi… c’est un peu tous les jours noël…; arrrrrgh !!!!

  7. les films protecteurs , un peu comme sur la visière du casque de pilote de F1 qui en ont 3 ou 4 et qu’il enlève au fur et a mesure des projections d’huile … en fait les vitres ce sont les visières de maison …

Laissez un commentaire