Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Le week-end sans les enfants. Dimanche 21 Janvier 2018

C’est un des cadeau de Noël pour le papa.

Un week-end sans les gosses. Avec un resto. Très bon le resto : Le Vert Mont de Florent Ladeyn (mais si, Top chef, tout ça… sauf que ça n’est pas du tout surfait, c’est un vrai bonheur, un beau moment. Bref)

D’abord, il a fallu les caser.

Les deux garçons chez leurs parrains-marraines (le parrain du petit dernier est le mari de la marraine du benjamin, tous les deux étant les parents de mon grand filleul. Vous suivez ?)

La benjaminette chez son parrain dont la fille est une super, super copine de la benjaminette, ça tombe bien !

L’aînée chez son copain… Merci Soso !!!

La cadette en virée shoppjng-ciné chez sa marraine tellement patiente ! Merciiiiiiiiii !!!

 

Nous aurions pu partir en week-end. Nous avons décidé de rester à la maison. D’avoir la maison juste pour nous.

Nous sommes donc aller nous régaler dans tous les sens du terme au Vert Mont le samedi midi.

Et puis, zou ! Virée dans Lille. Des années que nous n’avions pris le temps d’être à deux en ville. Ce n’est pas que nous aimons particulièrement faire du shopping, c’était juste pour avoir la possibilité de se dire « et si on buvait coup », sans avoir à penser « mince, il faut rentrer pour le bain, le repas, le coucher.

Juste avoir cette liberté.

Nous avons croisé des gens qu’on connait et qu’on était contents de voir.

Nous avons acheté du méga bon fromage à manger avec le fabuleux pain acheté au Vert Mont.

Nous avons choisi un film à regarder peinard avec du pinard… sans être interrompus par « j’ai fait caca » ou autre cri qui te sort de ton film.

Nous avons trouvé les BD et bouquins qu’on cherchait, à lire, dimanche devant un bon feu.

 

On a bu un coup. Avec un copain du papa, croisé dans un bistrot.

On a fait ce qu’on voulait !

Dimanche, je suis allée courir, vite fait bien fait et puis zou, on a enfourché les vélos, direction la Villa Cavrois… que je voulais voir depuis des mois ! Une merveille !

Nous sommes rentrés trempés, je suis restée devant le feu une demie-heure.

 

Nous avons profité du temps que nous avions.

 

On a récupéré tous les gosses.

Et tous les parrains-marraines-copains nous ont : « c’était rudement chouette de les avoir, à refaire »

Mais oui ! Mais oui !!!! à refaire !!!!

(les photos, c’est la prépa du gâteau à la vanille que le petit dernier a voulu faire pour le week-end. Samedi matin, il a dit à son papa qu’il fallait un bougie pour l’anniversaire de son parrain. On a eu beau lui dire et lui redire que c’était en mai, il a tenu absolument à prendre une bougie. Il a dit « il est grand mon parrain, il doit avoir 5 ans ». Son parrain qui aura 40 ans de plus a donc soufflé sa bougie de 5 ans hier midi !)

 

Love sur vous !

Je vais faire des mini-articles sur le Vert Mont et La villa Cavrois.

Je suis sur FB et sur IG !

 

 

 

 

 

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire