Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Les courriers de ma banque (petit supplice du quotidien)

 

Je l’avoue (j’avoue beaucoup de trucs… même sans torture).

Je l’avoue donc, il m’arrive parfois d’avoir un petit découvert.

Et j’avoue (toujours donc) que j’ai du bol, parce que j’ai un train de vie qui correspond à peu près à mes revenus. Et ce n’est pas si souvent le cas par les temps qui courent.

 

Donc, j’ai du pot et aussi un petit découvert de temps en temps…

(Ben ouais, janvier, y’a eu les soldes et l’assurance de ma voiture à payer)

 

J’ai aussi une banque.

Une banque qui se fait du souci pour moi.

Une banque qui s’inquiète de ma petite santé financière.

Une banque qui m’envoie des petits courriers sans que ça lui coûte une thune, vous que c’est elle même qui gère le courrier en France.

 

 

Bref, une banque qui m’écrit un petit mot, pour me dire qu’elle a vu mon petit découvert.

Bon, ça ne l’embête pas du tout, ce petit découvert, puisqu’elle va me le faire payer.

Mais elle a aussi une solution pour moi, une super bonne idée trop bien qui va me sauver de mon découvert tout petit.

 

Pour me sauver de mon découvert tout petit, ma banque à moi me propose :

Un crédit, un bon gros crédit à la consommation, à taux exorbitant.

 

Ma banque veut donc me prêter l’argent que je n’ai théoriquement pas les moyens de lui rembourser. C’est gentil, ça.

 

Ma banque veut que je remplace le petit trou fait par mon découvert riquiqui par un gouffre, une faille, un puits sans fond. C’est généreux, ça.

 

 

Ensuite, quand j’aurai un gros découvert, parce que j’arriverai pas à rembourser mon prêt à la consommation, j’imagine que ma banque me renverra un gentil petit mot, peut-être même avec du sent bon dessus, pour me proposer de racheter mon premier prêt, d’étaler… de me faire payer plus… mais c’est juste pour me rendre service, hein, pour m’aider.

 

 

Et puis, quand j’aurai reçu une courrier pas sympa me disant que, quoique m’aimant beaucoup, ma S@£op€  me préviendra que c’est bien gentil tout ça, mais que maintenant ce serait bien gentil de ma part de lui rendre ma carte bleue et mon chéquier…

 

Et que basta, je ne suis plus sa banque.

Je serais donc priée de m’adresse à LA banque (celle de France).

 

Alors, chère ma banque, juste un truc comme ça : fout la paix à mon petit découvert.

Je le gère.

Ton crédit tout pourri, je n’en veux pas.

 

 

Et puis arrête de faire semblant d’être gentille avec moi.

Mes sous, tu t’en sers.

Mes sous, tu m’en piques quand tu veux…

 

(et tant que j’y suis, j’apprécie moyen, moyen que d’un coup d’un seul, tu aies décidé de me piquer des thunes quand je retire des billets dans un autre distributeur que le tien… pour ça, tu ne m’a envoyé de petit courrier)…

 

 

 

 

Bon, sinon, j’ai une maison de mes rêves bien au-dessus de mes moyens que j’aimerai bien acheter… tu me donnes un peu de sous ?? Nan ????

Pffffff… t’es pas joueuse, ma banque (et puis, t’es même pas drôle et tu n’as aucun sens du rêves, c’est naze)

 

 

Bon j’avais pensé à prendre le courrier, pour le photographier… sauf que je l’ai oublié… Je vous mets la photo au retour.

 

Suis super à la bourre sur le j’œuf express (vacances… arrrrrrrgh !!!!)

 

Vous pouvez encore jouer au J’oeufs 7 !

 

Et sinon, vous likez le profil Plumes de Marie-Poulette ????



Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires pour “Les courriers de ma banque (petit supplice du quotidien)”

  1. Ma chère banque m’a pris 9 euros parce que quand le chèque fait au maçon (on construit) a été débité, il manquait 6 € sur mon compte. Le must c’est ce que mon salaire était viré le jour même. Il m’a manqué 6 € pendant 3 heures sur mon compte et ça m’a coûté 9 €. Quand j’ai reçu le courrier les bras m’en sont tombés (1ere fois de ma vie où j’étais à découvert en plus et ça fait 15 ans que j’ai mon compte dans cette banque). J’ai râlé et ils m’ont recrédité les 9 €. Non mais!!

  2. pffffff… mais quelle bande de vieux rats !!!!

  3. toi aussi tu as une gentille banque!!!

  4. Un jour comme ça je vais à la pompe à essence et ma CB ne fonctionne pas… C’est bizarre, en ce moment j’ai la chance de gagner ma vie correctement, je ne suis pas à découvert du tout, j’ai même plein d’argent de côté pour l’Urssaf et tout et tout. Je me dis que c’est la machine de la pompe à essence qui déconne. je vais à la tirette. Ca ne fonctionne pas non plus.
    J’appelle ma banque. Ma conseillère habituelle est en congés, c’est son collègue qui me répond. Et qui m’informe que ‘est normal, ma CB est bloquée vu que je suis interdit bancaire….

    Mais pourquoi !!??
    Le chèque pour l’ordinateur a été présenté tard. Je n’y pensais plus à ce chèque. J’avais d’autres chats à fouetter; comme travailler avec le nouvel ordinateur par exemple.
    En deux temps trois mouvements j’étais fichée à la banque de France et tous mes comptes étaient bloqués. Mon chèque refusé au Super U. Plus d’essence, plus de courses. Mon chéri aussi, compte joint, effet boule de neige, s’il n’avait pas eu un compte dans une autre banque où retirer du liquide on n’aurait même pas pu aller en ville pour régler le problème avec la banque. Ben oui, on n’avait plus d’essence.

Laissez un commentaire