Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Marcher dans les nuages. Samedi 24 Août 2019

C’est notre dernière nuit à la Chaumette.

La dernière nuit de cet été qui a été long.

Il y a eu beaucoup de rires.

On a profité des amis qu’on n’a pas assez le temps de voir dans l’année. Des amis chers. Des amis qui comptent et sur qui on peut compter.

Il y a eu des étés moins drôles, c’est vrai.

 

Comme chaque fin de vacances, nous avons fait le point, le tri entre les trucs bien et les trucs pénibles.

On a aimé faire du paddle, les ânes, le pique-nique du soir au bord du lac, l’accrobranche, les trails, les soirs au coin du feu…

 

Et puis, y’a eu les trucs relous.

Mais voilà, je ne vais pas appesantir dessus.

C’est un peu comme ces photos… De belles images.

 

J’en discutais il y a deux jours avec une amie : je peux avoir l’air d’avoir une vie lisse, parfaite. Je sais que parfois, j’énerve les gens avec cette image de famille parfaite.

Sauf que… Sauf que… je le répète souvent : rien n’est lisse ici. Comme partout. J’évoque souvent mes ratés, je montre le bordel pas rangé, mes enfants ne sont pas bien habillés… entre autre !

Mais voilà, j’ai le culte des petits riens qui font du bien. C’est ce que je partage ici.

 

Et puis, en regardant les photos de cette balade, je les ai trouvées belles. Vraiment. C’était il y a quinze jours, aux Estables. On a l’impression que l’on marche dans les nuages.

C’est vrai que c’était bien.

Mais. Parce qu’il y a un MAIS qu’on ne voit pas sur les photos :

Le dernier a braillé en mode méga relou jusqu’au pique-nique (en milieu de la balade de 2h30… 1h15 de cris… Une joie)

Après le pique-nique, la benjaminette a commencé à se vider de son sang par le nez. Super quand on n’a pas de réseau et qu’on ne sait pas où on est.

Enfin, à 30 min de l’arrivée, les cris se sont arrêtés et le sang aussi.

J’ai pu faire les jolies photos.Des photos qui ne disent que ce qu’elles veulent.

Juste des images, d’un instant.

Ce n’est pas complètement notre vie qui est très ordinaire en fait. (et oui, je suis consciente, très consciente d’avoir une vie assez douce, je n’ai pas connu beaucoup de drames, j’ai un boulot sympa, des gamins en bonne santé… j’ai de la chance !)

 

Allez, un dernier dodo à la chaumette.

Demain, c’est la grande route vers la vie encore plus ordinaire !

 

Love sur vous ! J’espère que votre été aussi a été doux.

Je suis IG (enfin, je vais y revenir !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Rendez-vous sur Hellocoton !



Laissez un commentaire