Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Plus que 4.

Nous ne sommes plus que quatre, à la Chaumette.

Le papa est reparti (il a du boulot) avec l’aînée qui voulait revoir ses copines et le benjamin qui était content de rentrer.

Nous sommes partagés entre la joie de profiter encore un peu et le petit chagrin de n’être plus que quatre.

(bon, je l’avoue, c’est vachement plus calme, d’un coup, trois enfants, ça me semble super easy)

 

On fait les choses calmement.

Une ballade sur le GR.

Des menus qui font plaisirs (oui, j’ai craqué, pour la première fois, je vais faire des hamburger… et peut-être même qu’ils seront mangés devant un DVD)

Du travail pour moi, quand Ce Bébé veut bien dormir…

 

Sinon, Ce Bébé a essayé de manger une énorme tartine (juste essayé !)

Il a dessiné avec sa soeur.

Nous avons trouvé des carottes amoureuses.

Et le ciel était un peu comme nous… entre nuage et soleil !

J’ai aussi eu une super peur, j’ai retrouvé Ce Bébé, debout, sur l’appui de fenêtre de la grande baie vitrée. Baie vitrée super fragile, elle est vieille, on a l’impression qu’elle est en papier et sous la baie vitrée, un vide deux mètres. J’ai couru en ayant l’impression que mes mouvements étaient hyper lents. Bref, Ce Bébé a été très surpris que je l’attrape si vite. Il était content, lui, sur l’appui de fenêtre. Et bien sûr, je n’ai pas fait de photo… comme quoi, parfois, je suis une bonne mère !

 

Love sur vous !

(sinon, y’a ma nouvelle à liker, si vous l’aimez… C’est pour un concours !)

Je suis aussi sur FB.

 

IMG_3087

 

IMG_3088

 

IMG_3094

 

IMG_3096

 

IMG_3105

 

IMG_3110

 

 

IMG_3117

 

IMG_3118



Rendez-vous sur Hellocoton !



2 commentaires pour “Plus que 4.”

  1. Oh! Je ne savais pas que c’était ta nouvelle quand je l’ai likée tout à l’heure! Bravo pour ce texte si doux et si fort!

  2. Alors, ça, LaFéeDuLac, ça me fait grave plaisir ! Qu’elle soit likée pas parce que c’est moi, pour me faire plaisir. Qu’elle soit likée juste parce que tu l’aimes bien !
    Rôôôôôôôôôôôôh !!!

Laissez un commentaire