Marie-Poulette
ça caquète au poulailler


Un feu de camps. Mercredi 10 Août 2016.

En fait, c’était la semaine dernière. Quand nous étions encore 12. Nous avons voulu faire une veillée avec chamallows et bananes au chocolat. On a même sorti les guitares.

 

Bon, je vous dis la vérité ou je vous laisse dans un grand moment intense de love ?

Pour ceux qui ne veulent que le love (et c’est très bien), allez directement aux photos sans lire le reste.

Pour ceux qui veulent la vérité (et c’est très bien), continuez la lecture.

 

La vérité vraie, c’est que tout était bien.

Mais les marmots se sont mis en mode sur-excités, ce qui avec un feu n’est pas super easy à gérer.

Après le mode sur-excité et sans avoir fini dans les cendres chaudes, ils sont mis en « vénère attitude ». La vénère attitude consiste essentiellement à transformer en bad les trucs sympas, à gueuler parce que le chamallow de l’une est plus près des braises, parce que l’autre touche la pique à chamallow personnelle de celui-ci, parce que celle-là s’est assise sur la chaise bleue que machin s’était octroyé.

Un désastre.

Un fiasco.

On a tout juste réussi à jouer un bout de guitare et à 20h12, tout le monde est parti au lit (sauf les adultes et les deux grandes)

 

Alors, quand les enfants ont été couchés, entre parents nous nous sommes lamentés un peu sur l’incapacité de nos enfants à apprécier les choses, nous avons chouiné sur le moment gâché.

Pour se consoler, on a bu plein de vin.

On a fait griller de la viande, sans se prendre le chou.

Et a raconté des conneries.

On s’est dit qu’on devrait faire des feux plus souvent.

On a même trouvé que cette soirée là était douce.

On est resté un peu tard.

On avait chaud autour du feu.

On a parlé d’avant, d’y il a longtemps, d’un temps où pas un seul instant on se serait douté qu’on se retrouverait, là, 20 ans plus tard, avec un chapelet de marmots chiants parfois… Si on nous avait dit, on ne l’aurait pas cru ! Des enfants ??? Nan !! On n’en voulait pas. pas encore !

On a été heureux autour du feu. Pas trop. Juste un peu. Et un peu, par les temps qui courent, c’est déjà beaucoup !

 

Et vous savez quoi ? Le lendemain, les gamins, ils ont dit : « hein, c’était super le feu de camps !! »

 

Love sur vous. Vive les feux de camps.

Je suis sur Fb et aussi sur IG !

IMG_0661

 

 

IMG_0672

 

 

IMG_0674

 

 

IMG_0675

 

 

IMG_0679

 

IMG_0680

 

 

IMG_0682

 

IMG_0683

 

 

IMG_0686

 

 

IMG_0689

 

 

IMG_0690

 

 

IMG_0694

 

 

IMG_0695

 

 

IMG_0697

 

 

IMG_0700

 

IMG_0709

 

IMG_0719

 

IMG_0726



Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire